lunaire


lunaire

1. lunaire [ lynɛr ] adj.
XIIIe; lat. lunaris
1Qui appartient ou a rapport à la Lune. 2. sélénite. Disque, clarté lunaire. Le sol lunaire. Cirque lunaire. Astron. Année lunaire, composée de douze ou treize mois lunaires (ou lunaisons). Cycle lunaire. Module lunaire : engin capable de se poser sur la Lune.
2Par ext. Qui semble appartenir à la Lune, évoque la Lune. Un paysage lunaire, désolé. « Des teintes livides de monde lunaire » (A. Daudet). Face lunaire, blafarde ou ronde.
3Fig. et littér. Qui a un aspect chimérique (cf. Dans la lune). Un pierrot lunaire. « Rêveur lunaire » (Verlaine). « des amours blancs, lunaires et distraits » (Laforgue).
lunaire 2. lunaire [ lynɛr ] n. f.
• 1542; lat. alchim. et bot. lunaria, de luna « lune »
Plante ornementale (cruciféracées) à grandes fleurs pourpres, à fruits en disques blancs argentés, dont une variété est appelée monnaie-du-pape.

lunaire adjectif (latin lunaris) Qui relève de la Lune : Les cratères lunaires. Qui a la forme de la Lune : Un visage lunaire. Qui évoque la Lune par son aspect désertique, sa clarté pâle, son caractère irréel : Paysage lunaire. Littéraire. Qui est chimérique, extravagant : Projet lunaire.lunaire (citations) adjectif (latin lunaris) Jules Laforgue Montevideo 1860-Paris 1887 Je ne suis qu'un viveur lunaire Qui fait des ronds dans les bassins, Et cela, sans autre dessein Que devenir un légendaire. L'Imitation de Notre-Dame la Lune, Locutions des Pierrots, XVI lunaire (expressions) adjectif (latin lunaris) Année lunaire, période de douze mois lunaires. Mois lunaire, synonyme de lunaison. ● lunaire (synonymes) adjectif (latin lunaris) Littéraire. Qui est chimérique, extravagant
Synonymes :
- chimérique
- rêveur
Mois lunaire
Synonymes :
lunaire nom féminin (latin scientifique lunaria, du latin classique luna, lune) Herbe (crucifère) à la silique aplatie latéralement, large et arrondie, souvent employée pour la confection de bouquets secs. (Nom usuel monnaie-du-pape, herbe-aux-écus.)

lunaire
adj.
d1./d De la Lune. Le sol lunaire.
|| Mois lunaire: dans le calendrier musulman, période de 28 ou 29 jours qui correspond à peu près à une lunaison.
d2./d Qui évoque l'aspect désolé de la surface de la Lune. Paysage lunaire.
d3./d Fig. Face, visage lunaire: visage rond et blafard.

I.
⇒LUNAIRE1, adj. et subst.
A. —Relatif à la lune.
1. [En parlant d'une chose, parfois d'un animal ou d'une plante]
a) Qui appartient à la lune. Clarté, croissant, disque lunaire. Un rayon lunaire, glissant sur le parquet, s'allongeait, s'étirait de minute en minute vers une rose blanche à demi défaite (MARTIN DU G., Thib., Belle sais., 1923, p. 945). Les controverses renaissent (...) sur l'origine des cirques et cratères lunaires (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 535).
b) Qui est éclairé par la lune. Quand la lune eut paru, Eucher renvoya Marc (...). Marc avec sa barque ne firent plus qu'un point obscur sur l'étang lunaire (MAURRAS, Chemin Paradis, 1894, p. 131):
1. Sur les parterres blancs et les façades closes
Une clarté de lune et de rêve s'étend,
Et nous avons longé le bord du vieil étang
Où flotte la senteur vespérale des roses;
La nuit lunaire est bonne aux rêves noctambules
RÉGNIER, Sites, 1887, p. 141.
c) Qui se manifeste, qui a lieu quand la lune est levée. Le bois s'assombrissait où commençaient à s'appeler les hulottes lunaires (LA VARENDE, Nez-de-cuir, 1936, p. 120). Tapage nocturne (...), chahut lunaire (QUENEAU, Zazie, 1959, p. 229).
d) Rare. Qui est relatif à la révolution de la lune, aux lunaisons. Il en paraît un nouveau [rejeton] tous les mois, comme les grappes lunaires du cocotier (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 64).
e) ASTRON., MÉTROL. Année lunaire. Cadran lunaire.
Cycle lunaire. [Chez les Israélites] Cycle de 19 ans combinant le mouvement de la lune avec l'année solaire et comprenant 12 années de 12 lunaisons et 7 années de 13 lunaisons. [D'un point de vue plus gén.] Cycle de plusieurs années réglé sur le mouvement de la lune. Pour maintenir les mois d'accord avec les nouvelles lunes, on ajouta 11 jours au cours d'une période de 30 ans, qui forme le cycle lunaire des musulmans (CHAUVE-BERTRAND, Question calendrier, 1920, p. 59).
Jour lunaire. Intervalle de temps compris entre deux passages consécutifs de la lune au méridien d'un lieu (d'apr. DAVAU-COHEN 1972). Un mois lunaire renferme 1 jour lunaire de moins qu'il ne compte de jours solaires (DANJON, Cosmogr., 1948, p. 213).
Mois lunaire. Temps que met la lune à accomplir une révolution autour de la terre (mois lunaire sidéral) et qui est en moyenne de 27 jours 7 heures 43 minutes; intervalle de temps qui s'écoule entre deux nouvelles lunes consécutives (mois lunaire synodique ou lunaison) et qui est en moyenne de 29 jours 12 heures 44 minutes. Chaque mois lunaire ceux-ci [les palmiers] poussent une feuille, comme le latanier, ou un régime de fruits, comme le cocotier (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 65).
f) Relatif aux voyages dans la lune et à l'exploration de celle-ci. Expédition, vol lunaire; base, laboratoire, sonde lunaire; jeep, module, véhicule lunaire. Les lents robots lunaires (DECAUX, Mesure temps, 1959, p. 38). Définir un nouveau but, un nouvel objectif de même calibre que la conquête lunaire était impossible (Sciences et Avenir, n° spéc. hors série 34, Vingt ans dans l'espace, 1981, p. 60).
g) LING. ARABE. Lettres lunaires. Classe de consonnes (comprenant la lettre q, initiale du mot qamar «lune») devant lesquelles, lorsqu'elles se trouvent à l'initiale d'un mot, il ne se produit pas d'assimilation du l de l'article al/el préposé à ce mot. Anton. lettres solaires. Je vous félicite de votre courage si vous apprenez réellement l'arabe (...). Je me rappelle qu'il y a des lettres lunaires et solaires (MÉRIMÉE, Lettres à une inconnue, 1860, p. 131).
2. [En parlant d'une pers.]
a) (Celui, celle) qui habite sur la lune. Les astronomes lunaires ont (...) sur nos géographes un grand avantage: c'est de pouvoir étudier avec facilité tous les points de notre globe (FLAMMARION, Astron. pop., 1880, p. 202).
b) Membre d'une secte rassemblant des adorateurs de la lune. Barletipoulos a été sacré à Goteborg (...), président d'une secte de lunaires (et non de stellaires comme on l'a prétendu) (GIRAUDOUX, Siegfried et Lim., 1922, p. 41).
B. —[En parlant d'une chose] Qui présente des caractères rappelant certains aspects (paysage, lumière, aridité, forme, éloignement, etc.) de la lune. Lumière, monde, paysage lunaire; reflets lunaires. Anne (...) dans sa robe du soir en crêpe bleu de lin, aérienne, lunaire, au décolleté pur (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 163):
2. À moins que le vaincu ne s'amuse à faire sauter le globe. (...) il continuerait à tourner sur lui-même, glacé, désert (...). L'idée de la mort n'avait jamais gêné Henri; mais soudain ce silence lunaire l'épouvantait: il n'y aurait plus d'hommes!
BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 230.
En partic. [P. allus. à la forme ronde et souvent à la couleur pâle de la lune] Figure, visage lunaire. La face lunaire et naïvement niaise du bonhomme (BALZAC, Goriot, 1835, p. 28).
LING. Sigma lunaire. Sigma représenté dans une forme ancienne, en croissant. La table où l'on s'asseyait [pour les agapes] avait la forme (...) d'un sigma lunaire (RENAN, St-Paul, 1869, p. 266).
C. —Qui présente des caractères rappelant certains symboles (rêve, poésie, chimère, folie) de la lune.
1. [En parlant d'un fait hum., d'une activité hum.] Il inventa des ressources, des combinaisons lunaires, des crédits invraisemblables (BLOY, Femme pauvre, 1897, p. 267). V. durée ex. 12.
2. [En parlant d'une pers.] Pierrot lunaire. Si vous le connaissiez (...) et que vous sachiez à quel individu lunaire vous avez à faire (VIALAR, Dansons, 1950, p. 179):
3. ...à mesure qu'il [Corneille] avance en âge, il semble qu'il s'éloigne de nous (...) qu'il cesse d'être ce poète inventif et joyeux que nous aimions pour devenir un prince lunaire, un seigneur du Zodiaque, une figure surprenante découverte au bout du téléscope...
BRASILLACH, Corneille, 1938, p. 308.
En partic. Qui est sous l'influence de la lune, qui est marqué par elle. C'est la revue des mains: je suis très lunaire. Je dois aimer la lune, parler d'elle, être influencé par ses variations (RENARD, Journal, 1896, p. 310).
ASTROL. Ce qui caractérise en commun la femme (...), l'enfant (...), la foule (...), ainsi que le névrosé, le «primitif» et le rêveur... autres personnages lunaires (...), c'est précisément l'élément instinctif (BARBAULT, De psychanal. à astrol., 1961, p. 101).
REM. 1. Lunairement, adv. D'une manière lunaire. Dans mes grands jardins, pâles lunairement (ROSTAND, Princesse loint., 1895, p. 70). 2. Lunarien, -ienne, subst., vieilli. (Celui, celle) qui habite sur la Lune. La Terre (...) brille toutes les nuits dans le ciel lunaire (...). Osez donc prouver à un Lunarien que nous ne sommes pas créés et mis au monde exprès pour lui! (FLAMMARION, Astron. pop., 1880, p. 203).
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) XIIIe s. an lunaire (Comput, f° 9 ds LITTRÉ, s.v. solaire); b) 1667 mois lunaire (FOURNIER, Hydrographie, p. 326); 2. 1752 «qui évoque la lune par sa forme» (Trév. qui cite DIONIS: cartilage lunaire); 3. 1884 «chimérique» (VERLAINE, Œuvres compl., t. 1, Jadis, p. 200). Empr. au lat. lunaris «de la lune, lunaire».
II.
⇒LUNAIRE2, subst. fém.
Plante à feuilles simples et dentées, à fleurs violettes, pourpres ou blanches, cultivée surtout pour l'aspect ornemental de ses fruits ronds et plats dont on ne garde que la membrane centrale, très fine, de couleur argentée, pour les bouquets secs. Synon. monnaie du pape. La Lunaire se plaît à l'ombre et peut pousser dans les endroits les moins ensoleillés du jardin (Alpha Flore, Paris, Alpha Éditions, t. 2, 1977, p. 190).
BOT. Genre de la famille des Crucifères comprenant deux espèces, la lunaire bisannuelle et la lunaire vivace (d'apr. BAILLON t. 3 1891).
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1550 (G. GUÉROULT, Hist. des plantes de L. Fousch, chapitre 184, p. 336: [...] il la faut nommer lunaria minor, en Françoys petite Lunaire). Empr. au lat. sc. des botanistes lunaria (attesté prob. ds L. FUCHS, Historia stirpium commentarii insignes dont le texte cité ci-dessus est la trad. fr., et dans des nomenclatures du XVIe s., cf. ROLL. Flore t. 2, p. 85 et t. 11, p. 87) dér. du lat. lunaris, v. lunaire1.
STAT. Lunaire1 et 2. Fréq. abs. littér.: 240. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 279, b) 63; XXe s.: a) 487, b) 455.

1. lunaire [lynɛʀ] adj.
ÉTYM. XIIIe; lat. lunaris, de luna « lune ».
1 Qui appartient ou a rapport à la Lune. De la Lune, en tant qu'apparence vue de la Terre. || Le disque lunaire. || La clarté lunaire. || Lueur lunaire. || Reflets lunaires (→ Hélice, cit. 3).Aube lunaire, produite par la lune. → Illumination, cit. 8.
Spécialt (astron.). || Mois lunaire. Lunaison. || Année lunaire. || L'année lunaire (synodique) est plus courte que l'année solaire. Épacte; embolisme. || Cycle lunaire.Par ext. || Le Nouvel An lunaire (en Chine).Cadran lunaire.
De la Lune, en tant qu'astre. || Les cirques, les montagnes, les plaines (dites « mers ») lunaires.Carte lunaire.
1 Trente mille cratères, curieusement imbriqués, sur la face visible donnent au sol lunaire son aspect caractéristique : certains dépassent 100 km en diamètre, d'autres sont minuscules, à la limite de visibilité… Mais le terme de cratère est impropre (…) Les cirques lunaires sont des dépressions circulaires souvent profondes, à fond plat, entourées d'un rebord modeste (…)
Paul Couderc, Dans le champ solaire, III, p. 67.
Qui concerne l'exploration de la Lune. || Expédition lunaire. || Module lunaire : engin capable de se poser sur la Lune. || Véhicules lunaires, se déplaçant à la surface de la Lune. || Séismologie lunaire. || Échantillons lunaires, prélevés sur la Lune.
Astrol. || Influences lunaires. || Type lunaire, placé sous l'influence astrale de la Lune.
2 Par ext. Qui semble appartenir à la Lune. || Une lumière lunaire. || Un paysage lunaire, tourmenté, sinistre et fantastique (analogue à ceux que l'on observe à la surface de la Lune).
2 (…) la décoloration singulière de toutes ces neiges, ces glaces, amoncelées, surplombantes, qui (…) lorsque le jour s'éteint (…) prennent des teintes livides, spectrales, de monde lunaire. Pâleur, congélation, silence, toute la mort.
Alphonse Daudet, Tartarin sur les Alpes, X.
3 Qui a un aspect chimérique.Personnes. || Pierrot lunaire. || Il est un peu lunaire. → Dans la lune, pêcheur de lunes. — Par ext. || Projet lunaire, extravagant.
3 Ce n'est plus le rêveur lunaire du vieil air
Qui riait aux aïeux dans les dessus de porte (…)
Verlaine, Jadis et Naguère, « Pierrot ».
4 Loc. fam. Face lunaire, qui ressemble à la Lune, soit par son teint blafard, soit par sa forme ronde et rebondie. || « Les blêmes figures lunaires » (Rimbaud).
4 Saisirez-vous bien cette figure pâle et blafarde à laquelle je voudrais que l'académie me permît de donner le nom de face lunaire, elle ressemblait à du vermeil dédoré ?
Balzac, Gobseck, Pl., t. II, p. 624.
DÉR. 3. Lunaire.
COMP. Semi-lunaire, sublunaire.
HOM. 2. Lunaire, 3. lunaire.
————————
2. lunaire [lynɛʀ] n. f.
ÉTYM. 1542; lat. alchim. et bot. lunaria, de luna « lune », à cause des silicules en forme de disque que présente cette plante.
Bot. Plante dicotylédone (Crucifères) d'Europe et d'Asie occidentale, herbacée, bisannuelle ou vivace, dont les silicules, arrondies ou ovales, conservent, après la chute des valves, la cloison en forme de disque blanc satiné qui les séparait. || La lunaire, dite aussi médaille, monnaie-du-pape, satin blanc, vernaculaire.
HOM. 1. Lunaire, 3. lunaire.
————————
3. lunaire [lynɛʀ] n. m.
ÉTYM. Av. 1931, Larousse; de l'adj. 1. lunaire.
Zool. Papillon dont la chenille vit sur les chênes, les peupliers.
HOM. 1. Lunaire, 2. lunaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • lunaire — 1. (lu nê r ) adj. 1°   Qui appartient à la lune. Les montagnes lunaires.    Année lunaire, espace de temps qui comprend douze mois lunaires, ou douze révolutions de la lune autour de la terre ; elle est composée de 354 jours et quelque excédant… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • lunaire — Lunaire. adj. de tout genre. Qui appartient à la lune. Un mois lunaire. une année lunaire, ou de douze lunes. l année lunaire est de trois cent cinquante quatre jours. un cadran lunaire. conjonction lunaire. pierre lunaire, autrement appellée… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Lunaire — fue el cuarto single lanzado en 1983 por el grupo islandés Þeyr a través de la discográfica Gramm en formato vinilo de 7” y estaba integrado por 3 canciones. La canción “Lunaire”, que le da nombre al disco, es sin lugar a dudas la más importante… …   Wikipedia Español

  • Lunaire — fue el cuarto single lanzado en 1983 por el grupo islandés Þeyr a través de la discográfica Gramm en formato vinilo de 7” y estaba integrado por 3 canciones. La canción “Lunaire”, que le da nombre al disco, es sin lugar a dudas la más importante… …   Enciclopedia Universal

  • lunaire — Lunaire, herbe, Lunaria …   Thresor de la langue françoyse

  • Lunaire — Pour les homonymes, voir Pierrot lunaire, une œuvre de musique vocale d Arnold Schönberg. Lunaire …   Wikipédia en Français

  • LUNAIRE — adj. des deux genres Qui appartient à la lune. Un mois, une année lunaire. L année lunaire est de trois cent cinquante quatre jours environ. Les Turcs comptent par années lunaires. Cycle lunaire. Influences lunaires. Atmosphère lunaire.   Cadran… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Lunaire — Infobox single | Name = Lunaire Type = Single Artist = Þeyr Recorded = August 1982 Released = 1983 Genre = Rock Length = 08:18 Label = Gramm Cat. No.: GM 2 Producer = Þeyr Reviews = Last single = The Fourth Reich (1982) This single = Lunaire… …   Wikipedia

  • Lunaire — Provenance. Vient du latin luna Signifie: lune Se fête le 1er juillet. Histoire. Les Luna ont pour saint patron, saint Lunaire. Jeune évêque du pays de Galles, chassé par les hordes saxonnes, saint Lunaire traverse la Manche et s établit en… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • LUNAIRE — adj. des deux genres Qui a rapport à la lune. Un mois, une année lunaire. L’année lunaire est de trois cent cinquante quatre jours environ. Cycle lunaire. Influences lunaires …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)